Comment tendre vers le zéro déchet ?

10 conseils pour 2021

354 kilos. C’est le nombre d’ordures ménagères produites par an et par habitant en France. Nos poubelles débordent et sont souvent remplies d’emballages et de plastique en tous genres qui finissent dans la grande majorité des cas dans un incinérateur.

Pourtant, chacun peut faire sa part en adoptant le mode de vie zéro déchet. Le but de cette pratique n’est pas de ne plus produire aucun déchet (si vous y arrivez, c’est tout à votre honneur) mais de revoir ses habitudes de consommation pour produire moins de déchets.

Vous ne savez pas par où commencer ? Découvrez 10 gestes simples pour vous rapprocher de votre objectif zéro déchet à votre rythme et faire des économies.

Comment Tendre Vers le Zero Dechet Article Blog Sag Invest

Conseil n°1 : l’autocollant stop pub sur la boîte aux lettres

Quand on commence à vouloir réduire la quantité de déchets que l’on produit, il y a un premier geste tout simple à faire. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour le zéro déchet ça veut dire beaucoup.

Il s’agit d’apposer un stop pub sur votre boîte aux lettres.

Vous pouvez tout simplement l’écrire sur un morceau de papier que vous viendrez scotcher sur la façade de votre boîte aux lettres, l’imprimer sur internet ou vous en procurer auprès d’une boutique en ligne si vous souhaitez un joli dessin.

Le résultat sera le même : vous n’aurez plus tous les prospectus qui finissent directement à la poubelle sans même y avoir jeter un coup d’œil. Un premier pas vers l’éco responsabilité ! 

Conseil n°2 : investissez dans une gourde et oubliez les bouteilles en plastique

Les bouteilles en plastique, ce fléau… Il se vend chaque année plus de 9,3 milliards de litres d’eau en bouteille.

La France fait partie des pays les plus gros consommateurs d’eau en bouteille plastique derrière le Mexique, la Thaïlande (qui n’ont pas accès à l’eau potable), l’Italie et l’Allemagne (source France TV Info). Et parmi toutes ces bouteilles, à peine la moitié sont recyclées…

Pourtant, l’eau du robinet en France est l’un des aliments les plus contrôlés et peut être bue sans risque pour la santé. C’est l’un des déchets alimentaires les plus faciles à éviter. Si vous souhaitez vérifier la qualité de l’eau de votre commune, rendez-vous sur le site du ministère des solidarités et de la santé.

La fausse bonne pratique zéro déchet : choisir une gourde en plastique. Non seulement, ce n’est pas écologique à fabriquer mais en plus elle garde les odeurs. Optez pour une gourde en verre ou en inox que vous pourrez conserver à vie !

Conseil n°3 : achetez d’occasion

Vous avez besoin ou envie d’un nouvel objet ? La bonne pratique zéro déchet serait de se tourner vers le marché de l’occasion en tout premier lieu. Tout est trouvable aujourd’hui en passant par des vide-greniers directement aux alentours de chez vous ou sur internet.

Vinted propose un choix immense de vêtements, accessoires, jeux, jouets, matériel bébé ou encore décoration, livres et arts de la table. Vous pouvez passer par Le Bon Coin pour les meubles, les appareils électroménagers et même les voitures. Et si vous ne trouvez pas votre bonheur, il y a les groupes de vide-greniers virtuels sur les réseaux sociaux et la marketplace de Facebook !

Conseil n°4 : passez au zéro déchet dans la salle de bains

Exit les cotons-tiges

Les cotons-tiges en plastique sont interdits à la vente depuis le 1er janvier 2020. Mais vous pouvez toujours acheter des cotons-tiges en papier. Cependant, pour réduire vos déchets, trois autres solutions s’offrent à vous :

  • L’eau : il est tout à fait possible de se nettoyer les oreilles avec de l’eau sous la douche et en vous essuyant ensuite avec une serviette
  • L’oriculi ou cure-oreille : en bois pour être compostable ou en métal pour être réutilisé à l’infini, l’oriculi est une petite tige recourbée qui permet de nettoyer l’oreille. Comme avec le coton-tige, il est recommandé de ne pas aller trop loin pour ne pas risquer d’endommager votre tympan
  • Le coton-tige réutilisable : en silicone, ce coton-tige ressemble trait pour trait à un coton-tige jetable à l’exception qu’il se réutilise après nettoyage. L’avantage, c’est qu’il est utilisable aussi pour le maquillage.

Pensez que de plus en plus de produits jetables seront interdits, c’est une bonne chose et plus vite nous adoptons les bons comportement meilleur c’est pour la planète.

Changez vos habitudes avec le coton

Le coton, on s’en sert pour se démaquiller, nettoyer les fesses de bébé, enlever son vernis… Pourtant, la production de coton est une des plus polluantes de la planète. 75 % du coton est produit à l’aide de pesticides et autres substances nocives. Il est ensuite blanchi au chlore, au plomb ou au chrome. Et la production d’un kilo de coton nécessite jusqu’à 20 000 litres d’eau !

Alors certes, vous pouvez opter pour du coton bio qui sera plus respectueux de l’environnement. Mais dans tous les cas, il restera un déchet après utilisation…

La solution ? S’en passer pour le démaquillage en optant pour une gelée ou une huile démaquillante à rincer à l’eau. Et pour le reste, vous pouvez investir dans une dizaine de cotons lavables :

  • En coton pour tous types de peau
  • En chanvre ou bambou pour les peaux grasses ou mixtes
  • En eucalyptus pour les peaux sensibles et sèches.

Vous pouvez même les fabriquer vous-même ! Après utilisation, il suffit de les passer à la machine avec le reste de votre linge à 30-40°. Pour retirer correctement les traces de maquillage, n’hésitez pas à frotter les cotons au savon avant de les laver. Et pour les garder le plus blanc possible, faites-les tremper dans un mélange d’eau et de percarbonate de soude. Redoutable contre les tâches !

Comment Tendre Vers le Zero Dechet Article Blog Sag Invest

La fausse bonne pratique zéro déchet : ne pas regarder la composition. Certains cotons lavables sont fabriqués à partir de polyester (donc encore du plastique).

Choisissez des produits solides zéro déchet

Niveau 1 : le savon

La première étape de votre salle de bains zéro déchet et la plus simple à mettre en place, c’est de remplacer votre gel douche en flacon par un savon solide. En plus de produire des déchets plastiques avec les flacons, le gel douche est énergivore à fabriquer et contient tout un tas de substances peu recommandables pour votre peau et pour l’environnement.

Choisissez un savon saponifié à froid (pour conserver toutes les propriétés des ingrédients), de préférence surgras pour ne pas dessécher la peau.

La fausse bonne pratique zéro déchet : acheter son savon solide en supermarché. Dans ce cas, il contient les mêmes substances tensioactives sulfatées et pétrochimiques qu’un gel douche standard.

Niveau 2 : le shampooing

Pour le shampooing, vous avez deux options :

  • Passer au shampooing solide : sous la même forme qu’un savon, il s’utilise en le frottant directement sur vos cheveux
  • Recharger votre bouteille vide dans un magasin en vrac : si vous avez du mal à trouver un shampooing solide qui vous convient, cela peut être une bonne option zéro déchet.

Comme pour le savon, regardez la liste des ingrédients et privilégiez les substances naturelles comme les huiles et les beurres végétaux. Si vous voyez écrit Sodium Lauryl Sulfate (SLS) ou Sodium Laureth Sulfate (SLES), fuyez !

Niveau 3 : le dentifrice

Selon le site Planetoscope, 3 000 tonnes de plastique provenant des tubes de dentifrices deviennent des déchets équivalant à 6,6 tonnes d’émissions de CO2.

Les alternatives ? Le dentifrice à croquer, le fait maison ou en savon !

  • Pour le dentifrice à croquer, il suffit de prendre une pastille, de la croquer et d’utiliser le produit pour se brosser les dents. Les pastilles sont conservées dans une boîte en métal rechargeable pour une pratique zéro déchet
  • Le dentifrice maison se fabrique avec du bicarbonate de soude, de l’argile blanche et de l’huile essentielle de menthe ou de citron selon vos préférences. Attention à choisir du bicarbonate extra fin pour éviter d’abîmer l’émail des dents si vous choisissez cette option
  • Le dentifrice en savon est une alternative étonnante mais tout aussi efficace et durable. Il suffit de frotter votre brosse à dents mouillée sur le savon.

Niveau 4 : le déodorant

Pour le déodorant, il vous faudra probablement tester plusieurs alternatives avant de trouver celle qui vous convient le mieux. Il existe de nombreuses options zéro déchet mais elles ne sont pas efficaces sur tout le monde en fonction de votre sudation.

  • La pierre d’Alun
  • Le fait maison à base d’huile de coco, de cire d’abeille, de bicarbonate de soude, de fécule de riz et d’huile essentielle (palmarosa, lavande fine, sauge sclarée, tea tree ou menthe poivrée)
  • La solution express : une goutte d’huile de palmarosa sous chaque aisselle
  • Le déodorant en pot en verre de Clémence et Vivien
  • Le déodorant Nuud à base de micro-argent qui s’applique une fois tous les trois à sept jours et résiste à l’eau et la transpiration.

Dans tous les cas, il vous faudra être patient si vous utilisez des déodorants conventionnels depuis de longues années. Votre peau aura besoin de se détoxifier avant qu’un déodorant naturel soit efficace.

La brosse à dents

S’il est facile de se passer de cotons-tiges, de cotons ou de bouteilles en plastique pour les produits d’hygiène, la brosse à dents est indispensable pour votre hygiène buccodentaire !

Impossible d’être complètement zéro déchet avec cet accessoire, mais vous l’avez compris, la démarche zéro déchet, ce n’est pas forcément vivre sans produire aucun déchet mais en réduisant au maximum les déchets qu’il est facile d’éviter.

Chaque année 4,7 milliards de brosses à dents sont jetées et certaines finissent dans les océans…

Pourtant, il est possible de réduire cette pollution plastique en optant pour une brosse à dents à tête changeable. Le manche en bioplastique de Lamazuna se conserve à vie tandis que vous n’avez qu’à retirer la tête 4 à 5 fois par an. La marque se charge de recycler les têtes de brosses à dents. Vous pouvez les renvoyer grâce à une lettre pré-affranchie lorsque vous en avez trois ou plus.

La fausse bonne pratique zéro déchet : acheter une brosse à dents en bambou sans regarder la provenance du bambou. Cette plante est consommée par les pandas, c’est d’ailleurs leur principale source d’alimentation. Optez pour la marque Smiloh qui propose une brosse à dents 100 % biodégradable (même les poils) et plante du bambou non consommé par les pandas pour la fabrication de ses produits. 

Le zéro déchet et l’hygiène féminine

Selon Group’Hygiène, l’organisme professionnel français des produits à usage unique pour l’hygiène, la santé et l’essuyage, chaque Française utiliserait 290 protections par an. Imaginez à l’échelle de toute une vie le nombre de déchets non recyclables que vous pourriez éviter !

Les protections hygiéniques lavables représentent un investissement sur le moment mais ont une durée de vie de minimum 5 ans. Selon les calculs du livre Famille presque Zéro déchet Ze guide de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret (qui est une mine d’or pour se mettre au zéro déchet), les protections hygiéniques jetables coûtent 36 € par an, contre 20 € par an pour les serviettes lavables (et recyclables soit dit en passant).

Vous avez aussi l’option de la cup à insérer directement dans le vagin en période de menstruations, des tampons lavables sur le même principe que les serviettes lavables et des culottes de règle.

Conseil n°5 : achetez des produits en vrac

Pour réduire ses déchets au quotidien, l’achat en vrac est la solution parfaite. Vous avez probablement un magasin bio près de chez vous qui pratique le vrac comme Biocoop ou Bio c’est bon. Utilisez le site internet reseauvrac.org pour trouver les points de vente près de chez vous. 

Voici tout ce que vous pouvez acheter en vrac, armé de vos bocaux et vos sacs en tissus :

  • Légumes et fruits secs
  • Riz, pâtes, semoule
  • Sucre, farine
  • Thés, cafés
  • Céréales pour le petit-déjeuner
  • Liquides : vins, jus de fruit, huile, vinaigre
  • Produits ménagers : liquide vaisselle, lessive
  • Fruits et légumes évidemment
Acheter Vrac Zero Dechet Article Blog Sag Invest

La fausse bonne pratique zéro déchet : acheter des produits contenus dans du verre (comme les plats cuisinés ou le jus d’orange). Le verre est très énergivore à recycler. Pour avoir un impact moindre, il faudra qu’il soit consigné (il sera nettoyé pour être réutilisé) ou réemployé par vos soins (pour conserver des aliments par exemple).

Conseil n°6 : passez au zéro déchet dans la cuisine

Exit l’essuie-tout !

S’il est difficile de se passer de papier toilette (vous n’êtes peut-être pas prêt à passer à la lingette lavable ou au gant pour vous essuyer !), l’essuie-tout est un produit facilement remplaçable par des lingettes absorbantes réutilisables, à faire vous-même ou à acheter toute prêtes.

Le beewrap et les boîtes en verre pour remplacer le papier alu/le film alimentaire

Plutôt que de mettre du papier aluminium, difficilement recyclable parce que trop fin ou du film alimentaire en plastique, impossible à recycler, mieux vaut investir dans quelques boîtes en verre pour conserver vos restes.

Vous pouvez aussi poser un beewrap sur un bol, une assiette ou un saladier et même autour d’un sandwich ou d’un morceau de gâteau. Il s’agit d’un morceau de tissu en coton, imprégné de cire d’abeille pour conserver vos aliments sans risque pour la santé et sans déchet ! Le beewrap est lavable et réutilisable plus de cent fois.

Le tissu de cuisson lavable pour le four

Pour éviter d’utiliser du papier alu ou du papier sulfurisé dans le four, tournez-vous vers un tissu de cuisson réutilisable. Il en existe en différentes matières et à tous les tarifs : en fibre de verre, en teflon ou en silicone (préférez-le en silicone naturel dans ce cas).

Les capsules à café en inox

Si vous possédez une machine à café à capsules, investissez dans des capsules en inox réutilisables. A chaque utilisation, remplissez la capsule de café moulu (en vrac) et lavez-la une fois le café passé.

Compostez vos déchets

Saviez-vous que 32 % de nos déchets ménagers sont des déchets organiques ? Ce sont les déchets issus des fruits et légumes (épluchures) mais aussi des œufs (coquilles) et du café (le marc de café qui fait un excellent engrais). 

En appartement, vous pouvez vous renseigner auprès de votre mairie pour connaître les emplacements des composteurs collectifs dans votre ville (s’il en existe). Vous pouvez aussi opter pour le lombricompostage (c’est mieux si vous avez un balcon). A la campagne, le composteur individuel est la solution parfaite !

Composte à Déchets Comment Tendre Vers le Zero Déchet Article Blog Sag Invest

La fausse bonne pratique zéro déchet : le composteur individuel en plastique. Si vous décidez d’en acheter un, fabriquez-le vous-même (avec des palettes par exemple) ou choisissez-en un en bois.

Conseil n°7 : réduisez vos produits ménagers

Pour faire le ménage chez vous, vous n’avez besoin que de trois produits essentiels : le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude et le savon noir. Avec ces trois ingrédients combinés ou seuls, vous pouvez nettoyer la salle de bains, la cuisine, les sols, les vitres, les miroirs… Ils dégraissent, détartrent, désinfectent et font briller !

Dites adieu aux lingettes jetables et reprenez votre éponge ou une lingette réutilisable (encore mieux) pour nettoyer votre maison du sol au plafond.

Pour la vaisselle, choisissez une brosse vaisselle en fibre naturelle et un savon de Marseille (un vrai : repérez le logo et soyez attentif à la composition) ou du liquide vaisselle à aller chercher en vrac.

La lessive aussi est remplaçable par une alternative en vrac ou à faire vous-même avec des cristaux de soude, du savon de Marseille, du savon noir liquide et quelques gouttes d’huile essentielle si vous le souhaitez. Attention à utiliser du vinaigre blanc dans le compartiment adoucissant à chaque lessive : le savon de Marseille a tendance à s’accumuler dans la machine.

Conseil n°8 : pensez au zéro déchet chez vos commerçants aussi

Lorsque vous faites vos courses, vous avez déjà des cabas en tissu pour vos fruits et légumes et des sacs réutilisables. Bravo, c’est déjà un très bon point ! Mais vous pouvez aller encore plus loin :

  • Le sac à pain pour éviter les déchets papier chez le boulanger
  • La boîte en verre chez votre boucher, fromager, poissonnier, pâtissier… ou quand vous allez chercher un plat à emporter ! Cela leur fera peut-être bizarre au début mais la plupart ne verront pas d’inconvénient à vous servir dans vos contenants
  • La ruche qui dit oui : changez vos habitudes et commandez directement en ligne auprès de producteurs proches de chez vous. Les producteurs récupèrent souvent les emballages en verre et les boîtes d’œufs. Les fruits et légumes sont servis en cagette à leur ramener. En plus, les producteurs reçoivent une meilleure rémunération que s’ils vendaient leurs produits aux grandes surfaces !
  • Utilisez l’application Too Good To Go pour éviter le gaspillage alimentaire. Elle est utilisée par les restaurateurs, les boulangers, les hôtels et même les supermarchés.

Conseil n°9 : bébé aussi peut être zéro déchet

On le dit souvent, un bébé, ce n’est pas écologique. Pourtant, il est possible de réduire les déchets liés aux nourrissons.

  • Pensez d’abord à acheter d’occasion les vêtements, le matériel (poussette, chaise haute, berceau…), mais aussi les jouets
  • Utilisez des lingettes en tissu réutilisables pour nettoyer leurs fesses délicates ou leur visage
  • Optez pour du liniment et un hydratant fait maison
  • Laissez-vous tenter par les couches lavables : vous pouvez même les louer pour avoir toujours une taille adaptée sur fr et si vous habitez la région parisienne, vous pouvez souscrire à l’option lavage en plus !

Conseil n°10 : faites la fête en réduisant vos déchets

Noël, les anniversaires et les fêtes en tous genres sont souvent synonymes de déchets importants.

Pensez à remplacer le papier cadeau (Article rang 2 Des idées aux astuces pour faire des cadeaux zéro déchet) par du papier journal, des pochettes réutilisables ou du tissu de type furoshiki. Pour les cadeaux, préférez des expériences, des cadeaux fabriqués vous-même si vous êtes créatif et pour les plus petits, évitez les jouets en plastique au maximum.

Côté repas, cuisiner vous permettra toujours de faire moins de déchets que d’acheter tout prêt !

N’hésitez pas à consulter différents comptes Instagram pour vous aider à passer au zéro déchet plus facilement (bionaturelle, naturellementgreen, the_mellow_yellow) et à vous offrir des livres sur le sujet comme celui de la Famille Zéro déchet déjà évoqué ou si vous voulez passer au niveau du dessus, celui de Noémie Delva Objectif zéro empreinte en 12 semaines.

Catégories : VARIOUS